Championnat R2 à Léon

mardi 1er mars 2022
par  Eddie
popularité : 0%

Cadets ACLR/LORC 14:27 RCPR/GAS
Juniors ACLR/LORC 25:26 GAS/RCPR

Double victoire chez les gars de la côte, logique en ouverture, tirée par les cheveux pour la seconde
Nos cadets ont bien maitrisé cette rencontre au sommet du classement pendant 40mn, et ceci malgré une touche totalement défaillante. Une défense sans faille et les habituelles fulgurances collectives assomment les locaux, toujours aussi habiles pour faire courir l’ovale. 4 essais partis de loin portent le score à 0:24 juste après la pause
Ne profitant pas de l’appui du vent en diagonale, nos cadets continuent leurs relances mais se heurtent à une défense plus agressive. Ils laissent de plus en plus l’initiative à cette équipe enfin récompensée de leurs insatiables intentions par deux franchissements en but (14:24 à la 50°). Sentant le danger, les Landais d’Armagnac reprennent les commandes du jeu et finissent cette bataille du jeu, spectaculaire de bout en bout, dans les 30m adverses. Se contentant d’une pénalité convertie supplémentaire (60°) à la place d’un bonus offensif qui leur tendait les bras, avec un peu moins de fatigue
Après avoir éliminé chez elle cette même équipe en 1/4 de finale de Challenge MaxBrito il y a deux semaines, nos juniors se doutaient qu’il serait difficile de rééditer l’exploit. Dominés par la vitesse des locaux, ils cèdent rapidement avant de revenir (8:3). Hélas, à chaque retour au score, le renvoi est mal négocié. Comme à l’aller, nos juniors construisent longuement pour marquer deux fois tandis qu’ils suffit de bévues habilement exploitées pour deux réponses presque immédiates (22:17 au changement de camp)
Profitant par périodes du vent capricieux, les Landais d’Armagnac repoussent les maritimes dans leur camp, provoquent des fautes et passent enfin devant (22:23 à la 60°) profitant de 3 supériorités numériques consécutives. L’intensité augmente encore, le chassé-croisé reprend (25:23) avec un joueur en moins pour finir mais un buteur en état de grâce (100%) dans toutes les positions (25:26). Ne reste que le renvoi à bien réceptionner, c’est fait ; le ballon à conserver un peu, c’est plus compliqué ; et dégager le plus loin possible, c’est raté : hors-jeu, pénalité réalisable mais bien loupée. Final haletant et cruel pour les uns, rédempteur pour les nôtres, en manque de confiance parce qu’incapables de valider tous leurs efforts jusqu’ici
Samedi prochain, le 5Mars, réception à Michel-Sarro de Habas-Pouillon-Labatut, mal classés et rudes en cadets, et des juniors entrainés par l’international MathieuDourthe
Maxù


Commentaires